QUELLES SONT LES ÉTAPES DU DESIGN THINKING ?

Vous souhaitez instaurer les méthodes du design thinking pour améliorer la créativité de votre entreprise ? Vous voulez créer une expérience utilisateur mémorable ? Il vous faut donc connaître les différentes grandes étapes du design thinking. Elles vous permettront de mener un projet à terme de façon rapide, efficace, et surtout, créative !

Klap vous donne les phases à suivre suivant les trois grandes références dans le domaine : Tim Brown, la D-school et Rolf Faste.

 

LES 3 ÉTAPES DU DESIGN THINKING SELON TIM BROWN

Tim Brown, le CEO de la société IDEO, synthétise le design thinking en trois grandes étapes.

L’inspiration

Cette première étape a pour objectif de trouver la problématique, de définir le problème, afin de pouvoir y trouver une solution.

L’idéation

La deuxième phase, quant à elle, consiste à développer différentes idées autour de la problématique. L’objectif : y trouver une réponse conceptuelle.

L’implémentation

Enfin, la troisième phase du modèle de Tim Brown a pour but de mettre en pratique le projet.

Source: Ideo

LES 7 ÉTAPES DU DESIGN THINKING D’APRÈS ROLF FASTE

Pour finir, nous vous présentons la formalisation initiale énoncée par Rolf Faste, directeur de la section design product de l’université de Stanford. C’est lui qui, le premier, a défini le Design Thinking. Pour lui, cette approche créative comporte 7 grandes étapes.

Professor Rolf Faste (1943-2003) was a pioneer of human-centered design
Professor Rolf Faste (1943-2003) was a pioneer of human-centered design

La définition

Tout d’abord, la définition. Celle-ci consiste à repérer et identifier le problème, ainsi qu’à définir la problématique qui se pose. L’objectif est également de déterminer quel pourrait être le projet pour régler ce problème et de déterminer ce qui en assurerait le succès.

La recherche

Cette deuxième étape a pour objectif de réunir l’équipe impliquée dans le projet (designers, ingénieurs, professionnels du marketing, développeurs,…) et de réfléchir aux différentes solutions à apporter aux problèmes. Cette phase est également l’occasion d’avoir une vision complète de l’historique des problèmes connus, d’aborder ces différents points, et de réfléchir aux moyens pour les résoudre.

Le brainstorming

Vient ensuite la phase d’identification des besoins et motivation des clients. L’idée : faire une sorte de brainstorming où chacun donne ses idées. Cette étape est primordiale car elle réunit tous les professionnels impliqués dans le projet et leur donne l’occasion de débattre, d’échanger et de chercher des solutions ensemble.

Le prototypage

L’objectif de cette quatrième phase est de croiser les idées, de les affiner, de commencer à élaborer les premiers brouillons du projet. Durant cette étape, vous pouvez, ou non, envoyer vos premiers schémas aux clients et leur demander leur avis.

La sélection

Au cours de la cinquième étape, appelée la phase de « sélection », les différents participants au projet se retrouvent pour discuter des différentes idées qu’ils ont émises. Cette fois-ci, ils doivent faire un choix. Quelle est l’idée la plus novatrice ? Quelle est le projet le plus rentable, le plus réalisable ? En fonction de ces différentes questions, ils définissent des objectifs et sélectionnent l’idée qui fait l’unanimité.

L’implémentation

L’objectif de cette étape est de rédiger un plan d’action, de définir des rôles et des responsabilités et de déterminer les ressources nécessaires pour la mise en place du projet.

L’apprentissage

Septième et dernière étape : l’apprentissage. Cette phase consiste à recevoir le feed-back du client et de déterminer si la solution proposée répond aux objectifs fixés lors des précédentes phases. L’objectif : identifier les différentes sources d’amélioration.

LES 5 GRANDES ÉTAPES DU DESIGN THINKING SELON LA D-SCHOOL

De son côté, la d.school de l’université de Stanford réduit le design thinking à cinq étapes : Empathize (empathy), Define (définir), Ideate (imaginer), Prototype (prototyper) et Test (tester). Aujourd’hui, ce sont ces 5 grandes étapes qui sont couramment utilisées dans les entreprises.

Sources : Forbes
Sources : Forbes

Empathize

La première phase du design thinking a pour but de se mettre à la place du consommateur et d’essayer de comprendre ses besoins. Il faut donc les rencontrer, les interroger pour connaître leur mode de vie (do), leur pensées (think), leurs sentiments (feel) et leur avis (say). L’objectif : se mettre à leur place pour comprendre ce dont ils ont besoin.

Define

Cette étape a pour but de cadrer le problème. Par exemple, si vos clients ne parviennent plus à toucher leur cœur de cible, votre objectif va être de réfléchir à l’origine du problème. Pourquoi connaissent-ils cette problématique ? Depuis quand existe-t-elle ? Quelles sont les dates clés ? Mais surtout, vous commencerez à aborder une question primordiale : comment inverser la tendance ?

Ideate

Cette phase a pour objectif premier de générer toutes les idées possibles pour aider à résoudre les problèmes rencontrés. Réunissez-vous dans une salle assez grande pour regrouper toutes les personnes impliquées dans le projet. Désignez ensuite une personne en charge d’animer le brainstorming. Pour finir, laissez chacun exprimer ses idées, ses projets. Vous pouvez même organiser un ou plusieurs ateliers de divergences pour que les différentes idées se confrontent afin de pousser tout le monde vers le haut et d’aboutir au meilleur projet possible ?

Prototype

Quelles sont les différentes options existantes pour réaliser ce nouveau projet ? Comment ce projet va-t-il être construit ? L’idée de cette phase de prototypage est de le modéliser, d’en faire une maquette afin de le matérialiser. Un moyen de construire ensemble tout en prenant du recul sur le projet. Ce qui peut très souvent permettre de voir si certaines idées énoncées précédemment sont réalisables ou pas, et si des modifications doivent être apportées.

Test

La dernière phase a pour objectif de tester le projet, d’affiner les solutions proposées grâce au retour des utilisateurs. Le test est le meilleur moyen de savoir si son projet tient la route, si ses idées sont réalisables. Le feedback des utilisateurs vous permettra d’avoir une nouvelle vision de votre projet et de réagir en conséquence. Le but de cette étape est simple : tester vos prototypes, écouter les retours des utilisateurs, modifier, redéfinir et revoir les priorités. Par exemple, si vous vous rendez compte que la nouvelle application mobile que vous allez mettre en service ne peut pas être rentable dans ces conditions, le feedback des utilisateurs vous permettra de changer votre fusil d’épaule, de réfléchir à d’autres possibilités ou de revenir sur une idée déjà abordée mais laissée de côté jusqu’ici.

Enregistrer

Call Now ButtonContactez-nous par téléphone
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this

😎 J-10 avant la fin des inscriptions pour la formation "Passez au Design Thinking "en ligne qui a déjà réuni plus 1400 personnes !

 🚨  UTILISEZ VOTRE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION POUR VOUS INSCRIRE