Learning expedition : tout savoir sur cette méthode

Le Design Thinking, méthodologie de travail centrée sur l’utilisateur, se pratique en plusieurs grandes étapes clés.

Au cours de chacune de ces phases, on utilise une multitude d’outils pour développer des projets d’une façon souple, rapide et efficace.

Aujourd’hui, nous nous intéressons à l’étape d’idéation.

Après avoir cerné l’utilisateur et ses besoins (immersion), il est temps de se lancer dans la génération d’idées et regarder autour de soi pour bien s’inspirer !

Il s’agit tout d’abord de rassembler une grande quantité d’idées, de pistes de réflexion, à l’aide de plusieurs outils ludiques.

La Learning expedition intervient ici, dans une dynamique de divergence. On cherche à stimuler l’équipe du projet pour récolter un maximum d’idées, que l’on analysera, recoupera, travaillera ensuite dans la phase de convergence.

Qu’est-ce que c’est ?

Véritable expédition d’exploration, la Learning expedition est un « voyage » dans lequel on part à la rencontre d’entreprises, de personnes inspirantes ou à la découverte de lieux et d’écosystèmes innovants.

Pourquoi l’utiliser ?

Une Learning expedition engage les sens, bouscule les connaissances, repères et pensées afin de sortir de sa zone de confort en se confrontant à des entreprises, des personnes, des modèles différents.

C’est également un moment d’enrichissement personnel, où chacun des membres de l’équipe élargit son champ de connaissances, et fait l’expérience de nouveaux modes de fonctionnement.

Comment la réaliser ?

Une Learning expedition ne demande pas beaucoup de moyens : un papier, un stylo, un téléphone pour prendre des photos, filmer ou enregistrer si besoin.

En revanche, pour être réussie, elle demande une certaine dose d’organisation !

#1 – Identifier les thématiques à explorer

Avec le challenge du projet bien en tête, identifier les thématiques est primordial. Que veut-on observer ? Quel est l’objectif final de cette Learning expedition ?

On s’intéresse à des thématiques transversales comme par exemple l’accueil de la clientèle ou la réorganisation des pratiques managériales. Il s’agit alors d’ouvrir les perspectives, sans se limiter à une observation de la concurrence voisine.

#2 – Sélectionner les étapes de l’expédition

C’est le moment de créer un circuit, comme dans un véritable safari ! Une sélection d’acteurs innovants et inspirants dans les thématiques choisies est réalisée.

L’organisation logistique de l’expédition est mise en place. Il existe d’ailleurs des organismes qui pourront faire gagner du temps à l’équipe du projet en coordonnant le tout.

#3 – Se mettre dans la peau d’un observateur

Une fois sur place, il est important d’observer, d’aller au contact, de poser des questions si cela est prévu. Il est important de récolter les informations au fur et à mesure, sur papier, en photo ou encore en vidéo.

Quelques lignes directrices pour exprimer son ressenti peuvent s’avérer très efficace lors de la prise de notes : ce qui m’a surpris, ce qui est à retenir, ce qui ne me convient pas etc.

Alterner les temps d’observation et d’échanges permet de stimuler les membres du projet tout au long de la Learning expedition.

#4 – Recenser les idées générées

Une fois le circuit terminé, l’équipe reprend l’ensemble des idées. Un mur à post-it permet de les visualiser, de les recouper, de les réécrire, puis les ajouter aux idées précédentes.

Dans quels cas partir en Learning expedition ?

Un nouveau processus de décision, la création d’une nouvelle expérience, la réorganisation d’un parcours utilisateur ou collaborateur, la mise en place d’un nouvel espace… quelle que soit le challenge, la Learning expedition permet de s’ouvrir, de s’inspirer et de partir à la découverte, sur le terrain, de modèles que l’on ne regarderait pas dans une simple étude de concurrence.

Les avantages

La Learning expedition est un outil immersif. Rien de tel que d’observer les pratiques en direct, de faire l’expérience des défis rencontrés pour stimuler la réflexion.

La Learning expedition déculpe le potentiel d’idéation au sein de l’équipe. C’est une expérience sur mesure, qui permet également de s’intéresser à des thématiques communes dans des entreprises d’un tout autre domaine, parfois même dans un contexte culturel bien différent.

Ce que n’est ce n’est pas

  • La Learning Expedition n’est pas :
  • Une journée de « team building »
  • Un séminaire ou un voyage d’entreprise
  • Une étude de concurrence

Si la partie sur le terrain est évidemment essentielle, ce sont l’avant et l’après qui vont déterminer la réussite de la démarche.

On part avec une idée précise de ce que l’on observe et pourquoi on l’observe. Au retour, on s’attache à rassembler les idées et surtout à les exploiter à travers les autres étapes de la méthode Design Thinking.

La Learning Expedition peut être complétée par un innovation landscape, pour encore plus d’inspiration ou pour avoir des informations sur les destinations n’ayant pas pu être explorées.

Laisser un commentaire

Call Now ButtonContactez-nous par téléphone
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this

😎 Partez du bon pied à la rentrée en vous formant au Design Thinking.

+ 1400 personnes se sont formées avec nous !

 🚨 LES INSCRIPTIONS VIA LE CPF DOIVENT SE FAIRE 11 JOURS OUVRÉS AVANT LE DÉBUT DE LA FORMATION À PARTIR DE JUIN 2021