5 raisons de penser que Gandalf est un facilitateur hors pair dont s’inspirer !

KLAP _ 5 raisons de penser que Gandalf est un facilitateur hors pair dont s'inspirer !

Image (© Le Seigneur des anneaux/New Line/Warner Bros)

Dans cet article nous allons vous présenter pourquoi nous pensons que Gandalf est un facilitateur hors pair dont on vous recommande de s’inspirer :).

Il était une fois dans La Comté, un hobbit.

Difficile de ne pas connaître le phénomène planétaire lié à l’oeuvre de JRR Tolkien, le seigneur des anneaux. Oeuvre rédigée en 1954 et 1955 (ça date !) devenue depuis une série de films ayant faii un carton aux box­office !

Attention aux personnes qui n’ont pas eu l’occasion de se pencher sur cette oeuvre, cet article comporte quelques spoils ! Donc si vous n’avez ni lu, ni vu cette oeuvre, on vous encourage à consacrer 10h de votre temps à voir les films avant de revenir lire ces lignes. Avec la promesse que vous n’aurez pas perdu votre temps.

Revenons à notre Comté. Dans un monde (la Terre du milieu) en péril, une communauté, composée de membres de peuples différents (nains, elfes, humains, hobbits) accompagnés par un magicien “super-puissant”, se lance dans une quête destinée à détruire un artefact (l’anneau) symbole de pouvoir que tout le monde s’arrache, dont Sauron (le super méchant), pour dominer la Terre du Milieu.

Au cours de cette quête réussie avec brio malgré tous les dangers et quelques pertes par la communauté (j’avais dit qu’il y aurait des spoils…), Gandalf joue un rôle primordial, celui de facilitateur de cette communauté pour l’aider à atteindre ses objectifs !

Nous avons choisi de nous pencher sur ce personnage millénaire pour identifier 5 compétences clés (parmi tant d’autres qu’il possède) qu’il met en pratique pour faciliter la communauté. Garantie sans baguette magique ! 

Il réunit un groupe très complémentaire

KLAP _ Il réunit un groupe très complémentaire

A la fin de la première partie de l’oeuvre, au gré de nombreuses péripéties, un groupe se réunit pour discuter de la menace qui pèse sur les Terres du Milieu. Ce groupe hétéroclite est composé de :

  • 2 humains
  • 1 elfe
  • 1 nain
  • 4 hobbits
  • 1 magicien Gandalf

Avec ses différents profils hétérogènes l’entente n’est pas des plus simple. Concrètement, les débats sont houleux et les reproches, légions.

Malgré ce départ compliqué, chacun des membres de cette communauté va apporter une facette de sa personnalité et ses compétences qui vont faire avancer le groupe afin de dépasser chaque obstacle rencontré pour remplir leur mission a priori insurmontable.

En tant que facilitateur, vous allez souvent devoir composer avec un ou plusieurs groupes de participants, plus ou moins grand en fonction de la thématique de l’atelier ou de la séquence traitée.

A chaque séquence de votre atelier, vous allez pouvoir décomposer votre groupe en sous­-groupes (binôme, trinôme, ou plus) pour répondre à des objectifs précis. Lors de cette décomposition, essayez de proposer une consigne permettant de tirer le meilleur de chaque groupe.

La consigne la plus courante est de laisser le groupe s’auto-­organiser en sous­-groupes, les participants se réunissant le plus souvent par affinité. Malgré des apports évidents, un regroupement par affinité peut rencontrer quelques limites (créativité limitée, convictions similaires, connaissance de l’autre donc biais d’échange et de remise en question).

C’est pourquoi il est souvent recommandé de constituer des groupes hétérogènes. Varier les domaines de compétences, les horizons métiers, les appétences pour les typologies d’actions, les caractères, permet une diversité qui contribue à aller plus loin en terme de coopération et de qualité des idées qui en résultent.

Se met au service du groupe

KLAP _ Se met au service du groupe

“Vous ne passerez pas !!!”

Cette phrase culte lancée par Gandalf au moment où le Ballrog lui fait face dans les mines et menace l’intégrité de l’équipe reflète bien son envie de protéger la communauté et par la même occasion lui permettre d’atteindre son but ! Attitude qui tournera assez rapidement au sacrifice pour l’équipe.

Sans pour autant aller jusque là, le rôle du facilitateur est donc d’être au service de l’équipe.

Vous êtes là pour aider l’équipe à rester complètement focalisée sur son objectif et ne pas être distrait par des tâches consommatrices en temps et sans valeurs sur le résultat final.

Cependant, n’ayant généralement pas de baguette magique, seulement 2 bras et 2 jambes, vous pouvez solliciter ponctuellement un membre de l’équipe pour vous aider. Comme par exemple désigner un maître du temps.

Mais se mettre au service du groupe signifie aussi protéger l’équipe des éléments extérieurs pouvant nuire à la dynamique. Le facilitateur va faire en sorte que les personnes “externes” participant ponctuellement à l’atelier aient un rôle précis et veiller à ce qu’ils ne le dépassent pas.

Par exemple, les mentors interviendront pour challenger les équipes (dans le cas d’un hackhathon) sans être trop intrusifs, les managers viendront encourager et rechallenger les équipes et non pour tout remettre en question.

Ne baisse jamais les bras

KLAP _ Ne baisse jamais les bras

Face à une armée surpuissante, guidée par un ennemi au sommet de sa puissance, beaucoup auraient désespéré.

Hé bah non, Gandalf continue à y croire, jusqu’au bout, et à chaque étape essaye de trouver des moyens, techniques, solutions pour aider son groupe à trouver la lumière. Même quand le groupe se décourage, il continue à les encourager.

Parfois, en tant que facilitateur, vous verrez votre groupe patauger, les échanges devenir moins productifs, les résultats moins pertinents.

Certes, les facilitateurs les plus expérimentés sauront repérer les signes avant­ coureurs et feront tout pour éviter de se retrouver dans une situation complexe, mais à certains moments, c’est juste inévitable.

Dans ce type de situation, vous ne devez pas baisser les bras mais au contraire trouver des techniques ou des outils qui vous permettent de remobiliser votre groupe.

Une simple pause permet déjà de permettre à tout le monde de souffler et démarrer une nouvelle dynamique.

Vous pouvez même encourager votre groupe à sortir prendre l’air pour s’oxygéner. Des outils & techniques permettent aussi de retrouver la flamme assez rapidement :

  • energizer (cours exercices/jeux avec l’ensemble des participants destinés à dynamiser les esprits et les corps) pour redonner de l’énergie
  • réaliser des séquences debout pour permettre aux gens de se déplacer, carte de rôle pour cadrer les caractères

Selon les problèmes que vous allez rencontrer, n’hésitez pas à vous appuyer sur des outils pour récupérer le fil et surtout n’abandonnez pas. Un option peut être, et si vous en avez la possibilité, de stopper l’atelier et de remettre en lendemain.

Gère les conflits

Gère les conflits

Un nain et un elfe dans la même pièce. Pour tout amateur de fantaisie, on s’attend à la bagarre. Étonnamment, ces deux-là malgré une inimitié forte au début se rapprochent.

Initialement, Gandalf a joué un rôle important pour leur rappeler que leur cause était commune et plus forte que leur désaccord initiaux.

Face aux multiples conflits qui émaillent l’oeuvre, conflits entre membres de communautés différentes, enjeux de pouvoir, corruption, etc… Gandalf fait passer l’intérêt collectif au-­dessus des individualités et prend le temps de rappeler ce qui les réunit et la mission énorme qui les attend.

L’effet est efficace et permet de réaligner tout le monde, au moins pendant un temps.

Avant d’arriver en atelier, les personnes qui composent votre groupe peuvent potentiellement se connaître, avoir un historique compliqué, ne pas s’apprécier, ne pas vouloir être là ou même voir cet atelier d’un oeil mauvais pour une quelconque raison personnelle.

Ne vous croyez pas à l’abri, même si votre groupe se connait déjà, un conflit peut naître à tout moment, divergence d’opinion, abandon d’une idée chère, mauvaise communication.

Pour trouver une issue à ce conflit, la première méthode est de s’inspirer de notre ami Gandalf. Rappeler le cadre et l’objectif qu’ils doivent atteindre ensemble et les enjeux liés au sujet qu’ils traitent. Bref rester factuel.

Si cela ne suffit pas, sachez qu’un simple rappel des Règles d’Or comme par exemple l’écoute, initiées en début d’atelier, est une autre technique permettant  de mettre fin aux tensions voir aux conflits.

Et si à nouveau les conflits persistent, profitez de la pause pour désamorcer « factuellement » le conflit et sans prendre parti.

C’est tout un art la facilitation, hein !

Ne s’attire pas la gloire, le succès est celui de l’équipe

KLAP _ Ne s'attire pas la gloire, le succès est celui de l'équipe

La guerre est finie, l’ennemi a été battu, le roi des Hommes est sacré et … il manque un personnage à toute cette fête ! Gandalf !

Bien sûr, on ne vous dit pas de ne pas rester avec les participants à l’issue d’une intervention pour boire un verre et partager un dernier moment. Cependant, les résultats et succès atteints sont ceux de l’équipe.

Certes, vous avez mis en place le cadre propice, puis guidé les participants pour atteindre leurs objectifs (voir plus) mais ce sont eux qui ont déplacé les montagnes !

Soyez humble et laissez la gloire à votre groupe.

Bon, même notre ami Gandalf peut mieux faire et comment des erreurs. Encore heureux d’ailleurs ! La facilitation ça se travaille dans le temps et on vous le disait au début de ce billet, un.e facilitateur.trice se questionne souvent.

En effet, il a une confiance aveugle en Saroumane son ancien Mentor et ami, qu’il laisse passer et développer son côté obscur sans s’en apercevoir.

Quand il s’en aperçoit c’est déjà trop tard, il s’est déjà fait manipulé. Ce qui a été rendu possible par le fait que son regard n’était pas totalement neutre envers lui.

Le facilitateur, au cours de son intervention doit être totalement neutre, il se place à la fois en dehors et autour de son groupe et lui donne les moyens d’atteindre son objectif.

Gandalf possède utilise d’autres tips de facilitation, comme par exemple laisser le groupe seul par moment.

Vous en voyez d’autres ? Partagez vos idées en commentaire 😉

Vous l’aurez compris être facilitateur ne s’improvise pas. C’est pourquoi chez Klap nous proposons une formation à la facilitation pour acquérir les bases des compétences, outils et posture.

Pour en savoir plus cliquez ici : https://www.klap.io/formation-facilitation/

formation facilitation klap

Formation à la Facilitation

 

Laisser un commentaire

Call Now ButtonContactez-nous par téléphone
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this

😎 J-10 avant la fin des inscriptions pour la formation "Passez au Design Thinking "en ligne qui a déjà réuni plus 1400 personnes !

 🚨  UTILISEZ VOTRE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION POUR VOUS INSCRIRE