Comment lancer un produit ou service innovant avec la co-création

L’innovation est souvent perçue comme une idée de génie qui a révolutionné un ou parfois plusieurs domaines. Mais innover, ce n’est ni attendre que l’idée du siècle vous tombe sur la tête, ni foncer tête baissée dès que vous avez une idée qui vous semble être « la bonne ».
L’erreur principale de ceux qui courent après l’idée qui vaut des millions, c’est de la garder pour soi jusqu’à son lancement. Logique, direz-vous peut-être. Après tout, il faut se protéger des espions de la concurrence, le pire étant de se faire voler l’idée et devancer !
Pourtant, parler de son idée, la partager et collaborer sont les clés de la réussite. Pourquoi ? Parce qu’elle sera rarement « bonne » justement, c’est-à-dire fonctionnelle d’un point de vue business. Quoiqu’on en pense, l’idée du siècle se travaille ! Nous allons donc vous montrer comment innover avec la co-création en 3 grandes étapes…

Étape #01 : produire des idées

Pour une phase d’idéation réussie, il existe plusieurs ingrédients indispensables.
Premier ingrédient, une équipe projet dédiée et diversifiée. Quelle que soit l’expertise de vos collaborateurs, personne ne maîtrise à lui tout seul toutes les connaissances nécessaires. Il est important de réunir des profils variés et complémentaires, tant en termes de compétences que de personnalité. Ce riche mélange sera la source idéale d’idées originales. Définissez également un tkchargé de projet, dont le rôle sera de guider, de coordonner et de motiver l’équipe. C’est avec une équipe bien composée que vous allez pouvoir co-créer de façon efficace.

Deuxième ingrédient, un objectif clair pour tout le monde. Quel est votre but ? Toutes les personnes à bord doivent savoir où vous voulez aller pour être motivées et pour bien travailler. Globalement l’innovation a pour but d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise. Mais soyez plus précis : souhaitez-vous conquérir de nouveaux marchés, ou vous imposez encore plus sur un marché dans lequel vous avez déjà mis les pieds ? Faut-il répondre aux nouveaux besoins de vos clients ou toucher de nouvelles cibles ? Avez-vous besoin de créer ou bien de repositionner votre image de marque ? Ces grands axes permettront de cadrer votre phase d’idéation.

Troisième ingrédient, des contraintes. Répondre à un objectif précis est une première contrainte. Il peut également exister des contraintes financières. Vous innovez en termes de produit ou de service, mais peut-être également en termes de processus, ou d’organisation ? Ces contraintes vont resserrer le cadre, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, stimuler la créativité de vos collaborateurs.

Une fois ces trois ingrédients réunis, vous êtes prêt à faire fuser les idées… mais ce n’est que la première étape, car une simple idée n’a que très peu de valeur. Ce qui lui donne de la valeur, c’est le fait de la valider. Concrètement, il s’agit de vérifier s’il existe bien un marché et des utilisateurs.

À quel besoin répond votre idée ? Quel serait son usage ? Qui seraient ses usagers ? Il faut à présent déterminer ce qui est utile dans votre proposition de produit ou de service, ce qui va marcher. Et pour cela, une fois encore, il est essentiel de collaborer !

Étape #02 : valider des idées

La co-création va vous permettre de valider votre idée selon trois critères : la désirabilité, la faisabilité et la viabilité.

Désirabilité

Vous devez vous assurer que votre idée répond à un besoin. Pour cela, vous pouvez commencer par analyser la concurrence. Attention, la concurrence ne se définit pas forcément comme une entreprise proposant un produit ou un service similaire. Lorsque l’on innove, on a parfois l’impression de ne pas avoir de concurrence !
Placez-vous du point de vue de l’utilisateur. Quel est son problème, son besoin ? La concurrence représente l’ensemble des solutions actuelles disponibles et mobilisées par les utilisateurs. Notez comment se présentent ces solutions ? Quelle est leur présence sur le marché ? Comment sont-elles distribuées, quelles sont les stratégies marketing employées ?
Tentez ensuite de définir votre propre proposition de valeur. Quels sont les avantages et les caractéristiques de votre solution ? Comment se démarque-t-elle ? Pour quelles raisons les utilisateurs choisiraient-ils votre innovation ?
Pour répondre à ces questions, prenez le temps de consulter ceux qui vous entourent : les collaborateurs de l’entreprise, mais aussi vos fournisseurs, vos partenaires et associés. L’expertise de chacun dans son domaine aura beaucoup à vous apporter. Pour comprendre le marché, intéressez-vous à vos clients fidèles, mais aussi à vos utilisateurs potentiels.
Pour cela, vous pouvez mener des tests, en créant à moindre coût un prototype qui représentera votre innovation. Il doit être rapide, simple, concret et économique. Son objectif est simplement la validation de votre idée.
Un bon exemple est celui des créateurs de Dropbox. Avant de se lancer dans la production de leur service, ils ont proposé une vidéo présentant leur concept de partage de documents en ligne, avec la possibilité de laisser son adresse e-mail pour les utilisateurs intéressés. Le nombre d’adresses e-mail collectées est un bon moyen de valider ou non une idée, sans perdre de temps ni de ressources.
Mener des tests utilisateurs vous permettra d’affiner votre idée, puis de la valider, et ainsi confirmer sa désirabilité.

Étape #03 : Faisabilité et viabilité

Pour évaluer la faisabilité technique de votre idée, interrogez-vous sur les ressources nécessaires, le processus de conception à mettre en place, ainsi que les contraintes de fabrication. Pensez également à vous renseigner sur les réglementations selon votre domaine. Au XXIe siècle, il est également indispensable de prendre en compte l’impact environnemental de votre produit, tant pour sa fabrication et sa distribution que pour sa fin de vie.
Pour évaluer la viabilité de votre idée, il faudra d’une part estimer la tarification, et de l’autre définir le plan d’action commercial qui définira les coûts à prévoir.
Pour estimer votre tarif, plusieurs données entrent en compte : quelle est la valeur de votre innovation ? Quels sont les prix pratiqués par la concurrence ? Quel prix est prêt à payer votre utilisateur potentiel ?
Définissez ensuite votre plan d’action commercial : comment allez-vous vendre votre produit ou service ? Par quels canaux, via quelles plateformes ? Quelle est votre stratégie de distribution ? Quelle est votre stratégie marketing ? Estimez également le cycle de vie de votre produit.
Quels sont donc les coûts à prévoir et quel tarif pouvez-vous appliquer ? Ce rapport est-il viable ?
Il est primordial de prendre le temps d’analyser vos idées sous ces trois aspects (désirabilité, faisabilité, viabilité) pour les valider. Afin de recueillir un maximum de données pertinentes et dépasser votre subjectivité, vous devrez ouvrir votre processus de créations à de nombreux interlocuteurs, qui participeront donc à ce processus de co-création.

Étape #04 : Finaliser votre innovation

Au fur et à mesure de l’étape #02, il est indispensable de mettre de côté les idées qui ne sont pas validées sur les trois critères (désirabilité, viabilité, faisabilité), afin de ne pas perdre de temps et de ressources.
Vous remarquerez très certainement qu’une idée est rarement bonne dès le départ. La co-création vous permettra de jeter les idées irréalisables, de comprendre le marché et d’affiner ainsi vos idées, qui se transformeront en propositions de valeur tangibles.
Pour cela, vous serez amenés à itérer, c’est-à-dire à retravailler vos idées à partir des données que vous collecterez pendant la phase de validation. En adaptant vos idées, vous pourrez approfondir vos phases de tests, avec des prototypes de plus en plus poussés, jusqu’à atteindre une première version commercialisable, parfois appelée MVP (minimum viable product).

Impliquer de nombreuses personnes (équipes, partenaires, experts, clients fidèles, utilisateurs potentiels etc.) permet de se détacher de sa subjectivité. Vous ne créerez pas votre idée de base, c’est-à-dire un produit ou service qui vous plait et qui vous paraît intéressant ; vous co-créerez un produit ou un service répondant à un besoin, une solution définie à partir de critères objectifs et qui trouvera donc sa place sur le marché. La co-création est la clé de la réussite en matière d’innovation !

PS. Ici on parle de co-création à distance si vous voulez approfondir…

 

Laisser un commentaire

Call Now ButtonContactez-nous par téléphone
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this

😎 J-10 avant la fin des inscriptions pour la formation "Passez au Design Thinking "en ligne qui a déjà réuni plus 1400 personnes !

 🚨  UTILISEZ VOTRE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION POUR VOUS INSCRIRE